Vidéos

compare.wmv
Comparaison d'un transfert, méthode projection/méthode condenseur









Il s'agit d'un même clip en super 8 transféré avec la méthode projection (avec le Silma 120) et avec la méthode du condenseur (avec l'Elmo ST 160).

Le deuxième clip montre tous les bénéfices de la méthode du condenseur :

Disparition du halo central dû à la lampe de projection (vignettage).

Une meilleure définition de l'image.



Ficher compressé en Wmv (environ 10 fois)
duo.wmv








Le même clip présenté en simultané, après inversion des images.

P6 sonore
Film 16 mm sonore optique transféré avec le Bauer P6  2 pales







Ce film a été publié sur le site du Repaire  ICI, pour illustrer le petit montage que j'ai mis au point pour transférer le son en même temps que l'image. On peut constater que le Bauer P6 est un excellent projecteur pour le transfert à 25 images par seconde, après remplacement de l'obturateur 3 pales par un 2 pales.



Fichier compressé en Wmv (environ 10 fois)
bauer3p.wmvFilm 16 mm sonore optique transféré avec le Bauer P6  3 pales






Même film que le précédent, mais transféré avec un Bauer P6, obturateur à 3 pales, à 16,66 ips. La vitesse et le son ont été rétablis à 24 ips avec le logiciel Studio, vitesse 144 %.

La vitesse de 16,66 ips a été obtenue en collant une lanière de caoutchouc de 1,7 mm d'épaisseur sur la poulie 18 ips, après un très léger limage avec une lime à ongle, le moteur en marche, j'obtiens pour un film de 12 minutes une erreur de 2 secondes (précision 3/1000).



Fichier compressé en Wmv (environ 10 fois)
hdv16mm.wmv
Le même film transféré en HDV 1920x1080i avec le Canon HV40 et le Bauer P6, 3 pales à 16,66 i/s

Le film est compressé en WMV au format 1440x1080, il pèse 48 Mo, alors que le fichier MPEG pèse 276 Mo. La vitesse a été rétablie à 24 i/s avec Studio 14 (144 %)

Il y a un léger défaut d'alignement du projecteur qui entraîne des aberrations chromatiques et du flou sur la partie droite de l'image (j'ai mal travaillé). Malgré cela, on constate que le transfert en HDV pour le 16 mm est supérieur au transfert en DV avec le XM2. En revanche, pour le Super 8, le HDV n'est pas supérieur à un bon DV.

De même on constate qu'il est tout à fait possible de faire des transferts avec les capteurs CMOS.
salvadora.wmvFilm 16 mm sonore magnétique transféré avec le Bauer 3 pales








Un extrait de Scopicone des années 60. Le film a complètement viré au rouge magenta, il a nécessité 3 passes de correction colorimètrique, avec Studio, pour obtenir un résultat juste "montrable". Transfert effectué à la vitesse de 25 ips, obturateur du caméscope au 1/25°. Le son transféré en même temps que la vidéo n'a pas été modifié.
bauerbeaulieu.wmvComparaison d'un transfert d'un film Super 8, 18 ips, avec le Bauer T502, 3 pales,  et le Beaulieu 708 EL, 2 pales.








Il s'agit de comparer un transfert d'un même film Super 8, 18 ips, entre le Bauer T 502 (3 pales) à 16,66 ips et le Beaulieu 708, 2 pales, à 25 ips. L'objectif du Beaulieu a été remplacé par un Angénieux 25 mm, 1:1,5, que je trouve bien meilleur que l'objectif d'origine. On constate que le transfert du Bauer est de meilleure qualité, notamment dans les panoramiques, il  a beaucoup moins d'images cisaillées.
Super8son.wmv Super 8 sonore, 18 images/seconde.







film Super 8 sonore, tourné à 18 ips, transféré à 16,66 ips, vidéo et son en même temps pour garder la synchronisation labiale. La diminution d'un quart de ton n'est pas perceptible (sauf, peut être pour le propriétaire du film qui est réparateur de pianos). Dommage que l'on entende le bruit de la caméra.


Transfert avec le Braun Visacustic 1000.


Fichier compressé en Wmv (environ 10 fois).

S8optique.wmv 

Super 8 sonore optique (très rare)








Le son optique a existé, uniquement, pour les films professionnels. Le film  a été transféré avec l'Elmo ST 800 (3 pales) à 25 ips au 1/25°. Il s'agit d'un extrait du film de Claude Autant-Lara de 1951, L'Auberge Rouge. L'Elmo ST 800 qui est le père  de la gamme des ST et des GS a été vendu, comme la plupart des Elmo, avec l'option son Magnétique et Optique (MO), il possède une régulation électronique, il a la même taille que le ST 1200 ou le GS 1200, il accepte les bobines de 360 mètres, il est d'une stabilité exemplaire.
Rony2516.wmv
Super 8 sonore, 24 images/seconde.







Les mêmes séquences ont été transférées de deux façons différentes :


  • à 25 ips avec le Rony LSP 511 (2 pales).

  • à 16,66  avec l'Elmo ST160 , ensuite augmentation de la vitesse de 44 % (24/16,66), au montage avec Studio 10.

Les perforations du film étant endommagées, on peut constater la différence de stabilité de l'image entre un projecteur avec une griffe à deux dents (Elmo) et un autre avec une griffe à une seule dent. Le son du film transféré à 25 ips est légèrement  plus aigu.


Fichier Wmv, compressé environ 100 fois.
bdbsite.wmvCorrection d'une dominante...






Il s'agit de corriger, au moment d'effectuer la balance des blancs , la dominante Magenta (rouge et bleu) d'un film qui a viré. Le caméscope n'y parvient pas sans artifice. Par interposition d'un filtre en gélatine de la même couleur que la dominante devant l'objectif, on arrive à une correction importante qui sera peaufinée avec le logiciel de montage.

Les extraits du film situé au dessus ont été corrigés avec cette méthode, il s'agit du même film que ci-contre.


Fichier Wmv, compressé 10 fois.
bolex.wmvTransfert avec un projecteur à variateur de vitesse  mécanique










Ce transfert a été effectué avec un projecteur qui n'a ni rhéostat, ni résistance variable et qui est doté d'un moteur asynchrone, donc la vitesse est pilotée par la  période (50 Hz) du courant, qui est d'une stabilité exceptionnelle. Il s'agit du Bolex SM 80 MS, qui n'est autre qu'un Eumig (Sonomatic 824). La stabilité de la vitesse est excellente et le réglage de la vitesse à 16,66 ips est immédiat. Tous les Eumig de la série 7 et 8 sont construits avec la même mécanique. Particularité, il n'y a pas de ressort de rappel de la griffe, donc une rotation de l'axe qui porte l'obturateur, sans aucun point dur.


Le fichier Wmv est compressé environ 10 fois
Visacustica.wmvTransfert avec le Braun Visacustic 1000







Comparaison d'un transfert effectué à 16,66 ips avec le shutter réglé au 1/50°, avec un transfert effectué à 25 ips, avec le shutter réglé au 1/75°. Cela permet de vérifier "l'équation" :

Vitesse X nb de pales = Shutter.

16,66 X 3 = 50 (1/50°)

25 X 3  = 75 (1/75°)

Cela fonctionne aussi au 1/25° dans les deux cas, mais pas au 1/50° à 25 IPS.


Le film a été tourné à 24 ips, les vitesses de transfert sont respectées. J'ai choisi des clips avec un ciel important, ce qui permet de vérifier le plus facilement le défaut de scintillement.

Fichier Wmv, plein écran, compressé environ 10 fois. Le fichier pèse 40 Mo, le chargement est un peu long, patience !

Elmo1200.wmvTransfert avec l'Elmo ST 1200, à 16,66 ips








Encore un projecteur qui est déconseillé, par certains, pour faire du transfert, sous le prétexte qu'il n'a pas de résistance variable pour régler la vitesse à 16,66 ips. Avec un simple lime à ongle, en quelques minutes, la vitesse est réglée. La stabilité de la vitesse est exceptionnelle.


Fichier compressé 100 fois.
Elmo25.wmvTransfert avec l'Elmo ST 1200, à 25 ips






La même vidéo transférée à 25 ips et ramenée à 18 ips avec l'effet vitesse de Studio 73 % (72 n'est pas disponible). D'où la différence de durée de 13 secondes avec la précédente qui est à 16,66 ips (2mn 56 pour 2mn 43).


La vitesse de 25 ips a été obtenue en augmentant le diamètre de la poulie (24 ips) de 4%, au moyen d'une lanière de caoutchouc de 0,7 mm d'épaisseur. Le nombre de pales ne pouvant être modifié (3 pales), l'obturateur du caméscope a été réglé au 1/75° (ça fonctionne aussi au 1/25°).


Fichier compressé 100 fois.
huit.wmvTransfert d'un film 8 mm, avec le Supertri Heurtier.








Film 8 mm, fin des années 50, en état moyen. Un premier transfert avec un P8 Eumig s'est avéré de mauvaise qualité à cause de l'objectif (20 mm) qui provoquait des aberrations chromatiques, de plus, la mauvaise qualité des perforations entraînait des filages. Avec le Supertri équipé d'un 25 mm Angenieux et surtout la griffe à trois dents (qui s'étale sur cinq perforations), ces deux défauts ont disparu. Le Supertri est un excellent projecteur 8 mm aussi performant que le Silma 240 S ou l'Elmo ST 8.


Le fichier est compressé 10 fois.
TBhuita.wmvTransfert d'un film muet 8 mm avec le Silma 240 S










La sonorisation a été effectuée avec Studio. Le Silma 240 S est un excellent projecteur pour le transfert, sûrement le meilleur projecteur mono-format 8 mm sonore "moderne" avec l'Elmo ST 8 (très rare).


Le fichier est compressé 10 fois.
compareproComparaison avec un transfert réalisé par une entreprise qui a pignon sur rue.
J'ai refait un transfert d'un film Super 8 mm réalisé  par un entreprise "professionnelle", installée en France, Belqique et Allemagne, qui traite  les films déposés dans une grande surface installée dans le monde entier,  qui utilise des télécinémas très chers (50000 € pièce) et qui facture ses prestations au prix fort du marché...

On constate (malgré la compression) :

Le positif :
  • Que la mise au point est parfaite.
  • Pas de scintillement.

Le négatif :
  • Une forte dominante bleue et une luminosité très faible.
  • Absence de "déflashage".
  • Une colorimêtrie épouvantable qui transforme un coucher de soleil avec un ciel rouge par un ciel bleu.
Au final, une image inexploitable, le comble, il a fallu deux mois de délais, il paraît que cette entreprise est submergée de travail.

Moralité : faites le bon choix de l'entreprise ou faites le vous même ! Attention, faire appel à des entreprises qui ont le meilleur matériel, ne garantit pas d'obtenir un travail de qualité

Merci à M. B... de m'avoir autorisé la diffusion de ces extraits.

Fichier compressé 100 fois.
huit

Transfert d'un film 8 mm muet de qualité exceptionnelle (sonorisé avec Studio)










Transfert réalisé avec le Silma 240 S. La qualité du film est exceptionnelle, étonnante pour une surface d'image de 15 mm2. Cela vaut largement le Super 8.

Fichier compressé 100 fois.
Super huitTransfert d'un film muet Super 8 de qualité











Transfert effectué avec le Bauer T 502. Le film a 40 ans et est dans un état exceptionnel.


Le Fichier est compressé 100 fois.
bonS8Un autre avec de la pellicule Fuji de qualité rare









Transfert effectué avec le Bauer T 502. Durée 13 minutes.

Le Fichier est compressé 100 fois.
Seville

Un autre avec du Kodakrome






Transfert effectué avec l'Elmo ST180, le fichier est compressé 10 fois. Ce film est exceptionnel par la stabilité de l'image (utilisation d'un trépied), il est dommage que des plans plus resserrés n'aient pas été utilisés, le Super 8 n'est pas du 16 mm.

Durée : 11 minutes.
huitstab
8 mm




Un 8 mm  de 1960 qui commence à virer au Magenta. Le film a été nettoyé et stabilisé avec un logiciel. Transféré avec le Silma 240 S.
Lautrec
8 mm  "Cet âge heureux 1954"



Film muet réalisé, en 1954 à Lautrec (Tarn), par Louis Cros, ancien Rédacteur en chef de la revue Image et Son, ancien Délégué national du Service de l'audiovisuel de la Ligue de l'enseignement, que j'ai eu comme instituteur. Je suis un des trois acteurs principaux du film. Transféré avec le projecteur Silma 240 S et le Canon XM2 et sonorisé avec Studio. Compressé à 2000 Kbits/s
cros2cadre.wmv
8 mm  "Petite rue 1953"



Film muet réalisé, en 1953 à Lautrec (Tarn), par Louis Cros, ancien Rédacteur en chef de la revue Image et Son, ancien Délégué national du Service de l'audiovisuel de la Ligue de l'enseignement, que j'ai eu comme instituteur.  Transféré avec le projecteur Silma 240 S et le Canon XM2 et sonorisé avec Studio. Compressé à 2000 Kbits/s
silmasona.wmvFilm sonore 8 mm.








Transfert d'un film sonore 8 mm, le son et la vidéo en même temps pour conserver la synchronisation labiale au moyen de mon atténuateur sur la sortie haut-parleur supplémentaire (voir la page transfert du son), avec le Silma 240 S, à 16,66 ips, accéléré avec Studio de 44% pour retrouver la vitesse originelle de 24 ips.


Fichier compressé 100 fois.
pathe.wmv



Film 9.5 mm transféré avec le Pahé Monaco
TBA9.wmv



Quand le 9.5 mm égale le 16 mm







Quatre minutes de 9.5 mm de 1968, d'une qualité exceptionnelle, transférées avec le Supertri de Heurtier. Le fichier est compressé 10 fois.
tbnb9.5.wmv

Extraits d'un film 9.5 mm de 1960 sur le village de CUMIERES dans la Marne, transféré avec le Supertri Heurtier.







Document très intéressant, on y voit tous les commerçants et artisans du village.


Le fichier est compressé 10 fois.
cerdan.wmvTransfert d'un film 9.5 mm avec le Supertri Heurtier.









Il s'agit d'un film de 1948, en état très moyen, le championnat du monde, Marcel Cerdan contre Tony Zale.


Le fichier est compressé x 70.

qualite.wmvCommentaires sur la qualité des vidéos diffusées









La totalité des vidéos du site sont en Wmv, qualité pleine pour les plus courtes, les autres sont en 360 X 288, qualité moyenne .

La vidéo, ci-contre, est pour moitié en Mpeg2 (à droite), l'autre moitié en Wmv 360 X 288. Elle dure 40 s et pèse 30 Mo.




boitier.wmv









          J'ai essayé le boîtier à faire du grain...




              Transfert effectué avec le Bauer T600


  A gauche, avec  le condenseur, à droite, avec le machin....qui se vend très cher sur Ebay, 2 fois le prix d'un très bon projecteur.






Haut de page



 
personnes ont visité le site depuis le 20 août 2006




Copyright (C)2006. PACAVIDEO. Tous droits réservés.Dernière mise à jour : jeudi 3 septembre 2015